Partagez | 
 

 Dalia + I'm not the girl in the bar anymore and you're not the guy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Confide in me
{ Kings & Queens }
{ BUCKET LIST }:
{ MY PLAYLIST }:
{ ADRESS BOOK }:
Love in stereoϟ Letters : 53
ϟ ID Card : Big Mama
Age : 24

MessageSujet: Dalia + I'm not the girl in the bar anymore and you're not the guy.   Lun 20 Juin - 14:23

I'm not the girl in the bar anymore and you're not the guy.

Amelia Rhodes + Davis Averton
« Leia je te rappelle tout à l’heure d’accord ? Je dois aller à mon rendez-vous, je t’appelle dès que j'en sors, ok ? » « Oui, pas de soucis. C’est avec le nouveau ? » « Ouais, je n’ai vraiment pas envie de recommencer tout depuis le début… On verra bien ce que ça donne. De toute manière c’est juste pour qu’il me signe le papier pour l’armée, ce n’est pas comme s’il allait pouvoir m’aider pour quoi que ce soit. » Je l’entends soupirer au bout du fil, je sais ce qu’elle pense mais je sais aussi que personne à part nous, pouvons nous aider. Comment une personne peut me sortir ces quatre années de la vie ? Qui pourrait effacer quinze ans d’abandon et de maltraitance ? Personne. A moi de me gérer, de faire en sorte que jamais plus je ne me retrouve dans cette situation et que le moins de personne ne s’y retrouve aussi. Poussant la porte du cabinet, je passe un pied devant l’autre. « Bonjour, je viens pour un rendez-vous avec Monsieur Rhodes, je suis Davis Averton. » La secrétaire me regarde comme si je sortais tout droit de la planète mars. Qu’est-ce qu’il y a ? Je n’ai pas l’air déprimé ? Je ne lui conviens pas comme patient ? « Madame Rhodes peut être ? » Ah oups, mince. «Oui,, sûrement désolé. » Elle me fait alors signe et me dirige vers la salle d’attente ou le silence est d’or. Pas une seule personne mais la décoration est mignonne. Je reconnais finalement le côté féminin de la psy. Je n’avais pas prévu cela, mais bon, peut être que cela va changer de M. Donovan qui malgré sa gentillesse devait tout de même avoisiner de près la maison de retraite et la sénilité. Cinq minutes. Dix minutes. Je suis fatigué mais je dois tenir encore un peu. J’ai l’impression d’être à nouveau l’adolescent de quinze ans allant pour la première fois chez le psychologue. Je n’ai pas envie de raconter à nouveau mon histoire, j’espère qu’elle aura mon dossier même si je doute fort qu’il ne l'ai pas emporté dans sa tombe.

Des talons se font entendre de l’autre côté de la pièce. Je me réinstalle dans mon siège avant de voir la porte s’ouvrir. Une femme de taille moyenne s’avance, blonde et un peu grosse. Ok, ça m’ira ce sera moins gênant que ce que j’imaginais. Elle se tourne alors et donne la main à une personne à l’intérieur de la salle. Ah ce n’est pas ma nouvelle psychologue... C’est elle... Taille moyenne, cheveux ondulés et coiffée correctement, elle me rappelle quelque chose. Sa silhouette me revient alors et lorsqu’elle se tourne vers moi, alors que je suis déjà en direction de la salle pour la saluer, je m’arrête.  Je la connais. Ou plutôt, je la reconnais. Des flashs de l’avant veille me revienne en pleine face. Bien que je me rappelle totalement de la soirée, les détails s’en retrouve étrangement gênant dans cette situation bien particulière. Un sourire en coin, je tends alors la main et innocemment je me présente. « Davis Averton, enchanté. » Sa main rencontre la mienne et sa peau douce m’électrifie comme deux nuits auparavant. Je sais maintenant que flirter avec des inconnues, sans leur demander leur travail n'est pas une bonne idée. Mais il faut l’avouer, je n’échangerais pas cette soirée qui fut fort agréable et qui me vaut à ce moment précis, un visage qui ne doit pas lui être courant. Je ne peux pas changer de psy ? Je la préférais réellement en camarade de soirée, elle m’y avait l’air bien plus sympathique et la tension était alors… différente ? Après, je l’avoue, je trouve ça assez ironique comme situation mais je ne suis pas sûre qu’elle soit dans le même cas. Surtout sachant ce que nous avons fait et ce qu’elle risque d’apprendre tôt ou tard (ou ce qu’elle sait déjà) sur moi, mon passé et donc tout ce qui m’a amené à être… à l’écoute dira t-on… Je me pince les lèvres avant de la suivre à l’intérieur pour commencer le round 2 de nos rencontres que j’apprécie finalement plus que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dalia + I'm not the girl in the bar anymore and you're not the guy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LONDON BABY :: LONDON :: westminster-
Sauter vers: